Cliquez sur les images...
La boutique
La boutique
Page Facebook du club
Page Facebook du club

 

 

 

 

Cliquez sur le logo pour accéder au Manuel de Formation Technique

 

N’hésitez pas à regarder les mises à jours en cliquant sur le logo de la FFESSM

46_Qualification_PA12m.pdf
Document Adobe Acrobat 109.5 KB

PLONGEUR NIVEAU 1 (N1)

PROFIL GÉNÉRAL

Le plongeur Niveau 1 (N1) est capable de réaliser des plongées d’exploration :

- Jusqu’à 20 m de profondeur, au sein d’une palanquée, avec un Guide de Palanquée (GP) qui prend en charge la conduite de la plongée.

Ces plongées sont réalisées dans le cadre d’une organisation sécurisée, mise en place par un Directeur de

Plongée (DP), selon les règles définies par le Code du Sport (CdS).

Ce plongeur :

- Sait s’équiper, s’immerger, s’équilibrer et évoluer.

- Sait prévenir pour lui-même les incidents de plongée.

- Sait aider un équipier en attente de l’intervention du GP.

- Sait recevoir si besoin l’aide du GP ou d’un équipier.

- Sait appliquer les consignes données par le GP.

 

CONDITIONS D’ACCES A LA FORMATION

- Être âgé de 14 ans au moins à la date de délivrance (autorisation d’un responsable légal pour les mineurs).

L’âge minimum requis peut être abaissé à 12 ans dans les conditions suivantes :

- Demande volontaire de l’intéressé(e).

- Demande des parents au président du club ou au responsable de la structure commerciale agréée.

- Avis favorable du moniteur et du président du club ou du responsable de la structure commerciale agréée.

- Présentation d’un certificat médical favorable à la préparation et à la délivrance de ce brevet, délivré par un médecin fédéral ou un médecin spécialisé. Ce certificat devra être présenté dès l’entrée en formation.

 

RÈGLES D’ORGANISATION ET DE DÉLIVRANCE

L’ensemble des conditions de réalisation des certifications de la FFESSM est défini dans les « Règles générales de formation et délivrance des certifications de la FFESSM ».

Le brevet de plongeur Niveau 1 (N1) est délivré au niveau d’un club affilié ou d’une structure commerciale agréée :

- Soit par le président du club ou le responsable de la structure commerciale agréée.

- Soit par un encadrant E3 (licencié) avec l’autorisation du président du club ou du responsable de la structure commerciale agréée.

L'enseignement et la validation des compétences s’effectuent dans l'espace 0 – 6 m par un E1 minimum.

Conformément à l’article A. 322-83 du Code du Sport, un plongeur en cours de formation technique peut évoluer dans l’espace de 0 – 20 m sous la responsabilité d’un E2.

L’accoutumance à la profondeur doit être progressive.

Dans le cas d’une certification délivrée en milieu artificiel, le plongeur Niveau 1 (N1) doit réaliser, au plus tard, dans les douze mois suivants l’obtention de la certification au moins 4 plongées en milieu naturel attestées sur son carnet de plongée.

 

CONTENU DE LA FORMATION - COMPÉTENCES

À l’issue d’une formation progressive et adaptée, le plongeur Niveau 1 (N1) possède les compétences suivantes :

- C1 : UTILISER L’EQUIPEMENT DE PLONGÉE

- C2 : ÉVOLUER EN ENVIRONNEMENT AQUATIQUE ET SUBAQUATIQUE

- C3 : ÉVOLUER EN PALANQUEE GUIDÉE

- C6 : PARTICIPER A LA SÉCURITÉ EN PLONGÉE

- C7 : CONNAITRE ET RESPECTER L’ENVIRONNEMENT MARIN

- C8 : CONNAISSANCES EN APPUI DES COMPÉTENCES

 

Compétence 1 : UTILISER L’EQUIPEMENT DE PLONGÉE

Savoirs/Savoir-faire/Savoir être

Critères de réalisation

Techniques/Commentaires/Limites

S’équiper du matériel individuel.

Choisit un équipement adapté aux conditions de plongée et à la nature de la plongée, y compris son lestage.

Technique(s) : enfilage/retrait de la combinaison, lestage.

Gréer/dégréer un ensemble bloc gilet de stabilisation-détendeur.

Monte sans erreur le matériel.

Effectue les réglages nécessaires.

 

Tester, vérifier le fonctionnement de l’équipement.

Contrôle le bon fonctionnement.

Signale au GP ou à un responsable tout dysfonctionnement.

Vérifie la quantité d’air disponible.

Contrôle et adapte son lestage si

besoin.

 

Entretenir le matériel.

Rince l’équipement avec les

précautions d’usage.

Sait décontaminer un détendeur.

Range l’équipement dans de bonnes conditions (séchage, pliage, chocs, etc.).

Technique(s) : capelage/décapelage à sec.

Embarquer sur un navire support de

plongée.

Porte l’équipement sans risques

pour lui-même et son entourage.

Range l’équipement aux

emplacements prévus.

 

 

  

Compétence 2 : ÉVOLUER EN ENVIRONNEMENT AQUATIQUE ET SUBAQUATIQUE

 

Savoirs/Savoir-faire/Savoir être

Critères de réalisation

Techniques/Commentaires/Limites

Se mettre à l’eau, remonter sur un navire support de plongée.

Met en service et vérifie le

fonctionnement de son matériel

avant mise à l’eau.

Utilise une technique adaptée à la configuration du support et aux conditions de plongée.

Le cas échéant, met à l’eau

l’ensemble bloc-gilet sans risque de perte et s’équipe en surface.

Le cas échéant, retire l’ensemble bloc-gilet en surface et le passe au ,support surface.

Prévient les incidents lors de cette phase : tenue de l’équipement, équilibrage des oreilles, gonflage préalable du gilet le cas échant, etc.

Technique(s) : saut droit, bascule

arrière, descente/remontée

d’échelle.

Décapelage / recapelage en

surface.

S’immerger.

Utilise une technique d’immersion adaptée au contexte (équipement, consigne du GP, conditions de

plongée, etc.).

Prévient les incidents lors de cette phase : tenue de l’équipement (selon technique), équilibrage des oreilles, etc.

Technique(s) : canard, phoque ;

Valsalva, BTV.

Se déplacer en surface et en

immersion.

Utilise une technique de palmage adaptée au contexte (équipement, conditions de plongée ou de surface, etc.).

Technique(s) : palmage ventral,

dorsal.

Une distance d’environ 50 m

(maximum) doit pouvoir être

parcourue.

Se ventiler en surface et en

immersion.

Utilise un tuba ou un détendeur

selon le besoin (phases de la

plongée, déplacements en surface et état de la mer).

Ne bloque pas l’expiration lors de la remontée.

Technique(s) : vidage du tuba ;

lâcher/reprise d’embout ;

L’automatisme d’utilisation du

détendeur même en surface plutôt que le tuba lorsque l’état de la mer le nécessite est un point important.

Expiration à la remontée (REC de 6m)